CakePHP

Gestion des addictions










Repérage précoce et intervention brève face au risque alcool (RPIB Alcool) - 1 jour
Financement :  FAF-PM
Dates Lieux Organisateurs
08 Octobre 202067 - Classe virtuelleA venirRéserver

Places : 30

Format : 1 DEMI JOUR

Numéro d'agrément : 20190107110

Cible : Médecine générale   

L'objectif de cette formation est d'intégrer le repérage et la prévention du risque alcool dans la pratique quotidienne des acteurs de premier recours.

Tags : addiction, alcool, repérage, intervention brève


Addictions : intervention brève
Financement :  ANDPC
Pas de sessions pour le moment

Places : 24

Format : 1 JOUR

Numéro d'agrément : 11802000084

Cible : Médecine générale   

Le conseil minimal c’est 2 minutes, tendre une perche à un consommateur de tabac, cannabis, participe de la relation d’aide et de l’entretien motivationnel.

L’alcool est le 3ème facteur de risque de morbidité et mortalité prématurées en Europe après le tabac et l’hypertension artérielle. L’alcool est plus en cause que le diabète et l’asthme dans la morbidité et mortalité prématurées. Un consommateur sur deux de tabac en meurt. Le noyau dur des fumeurs est stable à 20% de leur population, connaître le degré de motivation du fumeur est un premier pas vers l’arrêt définitif à moyen terme. Il faut bien repérer les jeunes adultes en danger de consommation nocives de cannabis (10% des consommateurs) ou de cumul avec d’autres drogues (alcool+ cannabis ; tabac + cannabis ; autres substances+cannabis) Le conseil minimal c’est 2 minutes, tendre une perche à un consommateur de tabac, cannabis, participe de la relation d’aide et de l’entretien motivationnel.

tags: Addiction Addictions Sevrage Alcool alcoolique Drogues Entretien motivationnel Accro Dépendant Dépendance Dépendances Toxico Toxicomane Patient toxico Empathie RPIB Intervention brève Repérage précoce Conseil minimal Tabac Tabagique Cannabis Fumeur Risque cardio vasculaire RCV cardio


Cannabis récréatif
Financement :  FAF-PM
Pas de sessions pour le moment

Places : 30

Format : 1 DEMI JOUR

Numéro d'agrément : 20200107005

Cible : Médecine générale   

Les médecins de premier recours doivent donc être mobilisés pour dépister cette consommation et en évaluer les risques or, seuls 11 % des médecins généralistes pensent avoir un rôle à jouer dans ce repérage.
Le dépistage devrait être systématique chez tous les adolescents, par exemple à l'occasion des consultations en vue de délivrer un certificat de non contre-indication à la pratique sportive.
Mais un dépistage ciblé est également nécessaire devant des problèmes pouvant être en lien avec la consommation : échec scolaire, relations familiales difficiles, troubles psychiques, troubles du sommeil, difficultés respiratoires, problèmes avec la justice, accidents, bagarres… (2)
Le médecin peut s'appuyer sur des outils validés tels que le questionnaire CAST (4) ou l'outil de la HAS (5) pour évaluer la consommation des patients. Cette évaluation permet de mettre en œuvre une prise en charge adaptée, selon la motivation du patient : intervention brève, entretien motivationnel, orientation vers une structure spécialisée... Et c'est le but de cette formation.